Rencontre exclusive avec François, contrôleur de gestion au Burkina Faso !

Dans notre série profils de certifiés : rencontre exclusive avec François, contrôleur de gestion au Burkina Faso !

Découvrez aujourd’hui François Bakieka, diplômé du certificat « De l’analyse financière au diagnostic ».

Nous rencontrons aujourd’hui cet étudiant de la même promotion que Salomon Kouadio Ekra (interviewé le 13 Mars dernier) et titulaire du même certificat mais qui compte un parcours et une expérience bien différente bien que tout aussi ambitieuse que celle de son collègue.

 

Un cursus initial spécialisé en sciences de gestion

François a découvert les certificats de l’emlyon à l’aide d’une publicité Facebook sur laquelle il a cliqué afin d’avoir plus d’informations. Il a parcouru les certificats et est finalement tombé sur le certificat « De l’analyse financière au Diagnostic », formation proposant l’acquisition de compétences et connaissances qu’il recherchait.

Son parcours pédagogique regroupe l’obtention d’un bac technique gestion, option compta, une formation d’économie et gestion pendant 2 ans puis une 3ème année en école de commerce au sein d’une formation spécialisée en audit et contrôle de gestion.

A la suite de l’obtention de ses diplômes, il a décroché sa première expérience au sein du milieu de la Finance. Ce salarié en soif d’apprendre évolue au sein du poste de contrôleur de gestion dans une société industrielle depuis maintenant 3 ans.

Le certificat emlyon: une première formation à distance

Ce certificat était une première pour François, sa première formation à distance. Ses objectifs pédagogiques étaient clairs et bien définis :


« Sur le plan pratique, en contrôle de gestion, on fait beaucoup d’analyses, mais dans ma formation de base, je n’en ai pas fait suffisamment. Ce certificat m’a permis d’apprendre une méthodologie plus structurée ainsi que l’obtention d’un diplôme certifié qui sera toujours un plus. »

Afin de vivre cette expérience sereinement, François a mis au point un planning très organisé et s’est engagé à rester très régulier dans ses révisions et ses examens.
« Ce qui a été compliqué pour moi, c’est la période à laquelle j’ai fait ce certificat, car mon activité professionnelle était intensive à ce moment-là. J’ai dû organiser la formation sur mon temps personnel, je lisais les cours la semaine après le travail. Le samedi, je faisais les exercices, et le dimanche je faisais le contrôle. J’étais régulier, chaque semaine je me tenais à mon planning, c’est ce qui m’a permis de gérer ma formation et mon activité professionnelle. »

Des projets plein la tête !

Les nouvelles compétences acquises, « surtout concernant la partie sur les analyses et bilans », lors de cette formation vont lui apporter une valeur ajoutée au sein de son poste aussi bien au quotidien que pour ses projets futurs.

« Lorsque j’ai prévenu mon patron, il m’a félicité et m’a proposé de m’inscrire à d’autres certificats. Donc je pense que cela m’apportera un vrai plus et que mes compétences seront valorisées au sein de mon entreprise. »

 

François a de grandes ambitions professionnelles, il souhaite évoluer et aspire, dans l’avenir, à des postes dans la direction financière d’une entreprise. Il souhaite continuer à gagner en compétences et garde en tête de réaliser d’autres certificats à distance afin de se former rapidement et de poursuivre ses objectifs professionnels.

Ses conseils pour réussir sa certification 👍

Que vous soyez étudiant de l’emlyon certificat, futurs étudiants ou même si vous passez par là par curiosité, les conseils pourront toujours vous être utiles le jour où vous suivrez une formation à distance :

« Il faut être organisé et régulier. Chaque semaine il y a un nouveau module, donc il faut mettre en place un planning. Si on ne s’organise pas et qu’on le fait de manière aléatoire, cela sera plus compliqué à gérer et on peut perdre son organisation. Le contenu des cours a été suffisant pour me permettre d’acquérir de nouvelles compétences et de décrocher mon certificat. Mais il aurait été enrichissant de faire des recherches personnelles à côté, personnellement, je n’avais pas le temps mais cela peut être un plus. »